Articles de la catégorie ‘Au fil des saisons’

Pommes, Pommes, Pommes

Octobre, la saison des pommes !
le ramassage des pommes

Une ferme normande sans pommes, ce n’est pas une ferme ! On trouve toujours de bonnes âmes pour passer une journée à genoux sous les branchages et sous le soleil – les normands sont pas fous, ils attendent le soleil pour ramasser les pommes, même s’ils attendent longtemps parfois :! – et à la fin de la journée … partager un bon repas.
Et avec les pommes on fait quoi ? Du cidre bien sûr ! A la vôtre

La moisson

le grain est mûrLe soleil du mois de juin a porté ses fruits et le vent et pluie n’ont pas trop gâté la récolte !

Pour nourrir le troupeau, ce sont deux hectares de céréales qui ont été semés…. et récoltés – ce qui tient d’un vrai exploit en Normandie, pensez qu’il faut au moins trois jours à suivre sans pluie  !le choc des cultures

La tonte des moutons

Costaud le tondeur

Costaud le tondeur

La tonte des moutons a lieu une fois par an. Les tondeurs vont de ferme en ferme avec leurs instruments de tonte.

C’est l’occasion pour les brebis et les beliers de se faire une beauté : pédicure, coiffeur, tout y passe avant de retourner dans le pré.

La laine est revendue à ceux qui en veulent. Aujourd’hui, on en fait un matériau d’isolation des maisons.

Habile et passionnée, la tondeuse

Habile et passionnée, la tondeuse

La saison du foin

Fin mai, les beaux jours du printemps ont permis à l’herbe de pousser et il est grand temps maintenant  de « faire les foins ». Le champ de Saint Martin est une vaste étendue de luzerne, plante qur les brebis apprécient particulièrement une fois séchée…

Il faut donc profiter des journées ensoleillées pour faucher, fanner, endainner, botteler et …. ramasser ! ici, la corvée de foin « à l’ancienne’ qui s’achève à la tombée du jour. Heureusement que les copains sont là !

le soin des bêtes : le piétin

soin piétin 1soin piétin 2

En Normandie, les brebis sont quelques fois boiteuses… cela est dû au piétin, infection présente sur les pâtures et qui s’installe entre les sabots et qui monte dans le pied. Il faut donc nettoyer régulièrement le sabot, le tailler et si besoin, le désinfecter.

Dans certaines exploitations, les éleveurs utilisent un pédiluve – grand bac – pour que toutes les brebis désinfectent leurs pieds en même temps. 
Mais chez Romain, chaque brebis à la chance d’avoir un soin fait par un main d’expert !

La livraison

Une fois l’agneau préparé et installé en caissette, il ne reste plus que la livraison et bien sûr la dégustation !

Vous reconnaîtrez aisément Romain dans son Berlingo isotherme blanc sur les routes de la Manche, d’avril à décembre.

La livraison à lieu dès réception de la marchandise ou le lendemain, selon le nombre de clients.romain-et-voiture1

Déplacement du troupeau au printemps

Les brebis ne se laissent pas faire si facilement, elles sont têtues  !
Pourtant, la bétaillère dans laquelle elles doivent monter les mèneront vers les vertes pâtures, parsemées de fleurs printanières !

Catégories
Archives

Vous êtes sur les archives de la catégorie Au fil des saisons.